Dimanche le 8 juillet 1917

VignevilleA une heure seulement je trouve après de longs détours ma batterie à proximité de Blercourt sur la route de Ste Ménéhould à Verdun. Arrivé de la veille l’échelon a trouvé des baraquements tout fait. Les servants sont montés ce matin à la position de batterie pour préparer l’emplacement qui se trouve en face de Mort-homme à Vignéville. Temps détestable.

Samedi 7 juillet 1917

wagonVoyage pénible par temps chaud. Reviens à Revigny après minuit et rencontre là-bas mon ami Bouchier.

Jeudi, 28 juin 1917 – Permission

GarePerracheJe me repose sur un banc de la cantine de Perrache jusqu’à 7 h. Je me rends ensuite à Oullins où je trouve ma famille en parfaite santé. Je passe une excellente permission. Le temps ne me favorise malheureusement pas beaucoup. Le ciel est couvert et les orages sont fréquents.

Mercredi, 27 juin 1917

Train2Départ à 5h du matin. Prends à partir de Jessains la même ligne par Dijon et arrive à Lyon à 1h du matin le 28 juin.

Mardi, le 26 juin 1917. Départ en permission

GareVielDampierreJe quitte Ante le soir pour prendre le train à 7h à la Vieil-Dampierre et arrive à Revigny à 9h où je passe la nuit.

Lundi, le 25 juin 1917

RouteSuzanneEtape Noirlieu à Ante, 10 km. Dans ce dernier endroit j’apprends que je dois partir le lendemain en permission. Nous devons rester ici quelques jours en attendant les ordres.

Dimanche le 24 juin 1917

Etape Courtisols à Noirlieu 25 km.

Samedi, le 23 juin 1917

Canon155C3Départ à 4 heures du matin. Nous passons par Châlons et arrivons à 9 h à Courtisols à l’Est de cette ville.

Vendredi, le 22 juin 1917

Ermitage2Nous nous rendons au camp de l’Ermitage.

Jeudi, le 21 juin 1917

Mise en batterie1Mon repos n’a pas eu le temps de se terminer qu’on reçoit subitement l’ordre de mettre sur roues. La batterie de tir est rendue à l’échelon hier soir. Aujourd’hui derniers préparatifs de départ.

12345...43

CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...