Jeudi, le 6 août 1914

Mulhouse 1914

Mulhouse août 1914

Après m’être levé à 6heures du matin, je travaille un peu en vue de mon examen (Abitur). A 8heures je déjeune et me rends à 9heures à l’école professionnelle. A l’examen de rigueur que nous voulions passer, ne pouvait en être admis que les « Landsturmpflichtige » et les « Preinrillige[HD1]  ». Après une attente forcée de 2 heures avec mes camarades de classe au-dessus de 17 ans et promus de la III. « Maschinenbau » dans la seconde, Arnold, Huber, Hinrichs, Langjahre et Luttenauer nous passons notre examen. Nous pouvons choisir entre le français et l’anglais et prenons de préférence le premier. Ceci est passé brillamment. Vient ensuite l’histoire dont je suis dispensé. Nous sortons quelques minutes et faisons ensuite notre examen de mathématiques et de mécanique. A midi et demi nous sommes lâchés par le directeur Mr Ohler, Jordan, Sulz, Krause et Schmidt qui nous annoncent que nous aurons le certificat le lendemain.

La nouvelle de ce succès émeut plus ou moins ma mère. Le certificat de maturité me donne droit de visiter l’université et me fait gagner deux ans. Je pense étudier la médecine après la guerre. Cependant on a pas le temps de penser à l’avenir et nous sommes continuellement sur le qui-vive, mon frère et moi, ne sachant pas si nous serons appelés à la guerre comme Landsturmpflichtige du XIV corps d’armée. Après le dîner je veux aller voir mon ami Georges Tournier près de Brunstadt. Une sentinelle au Hasenraits me laisse malheureusement pas passer avec ma bicyclette, Mulhouse étant en état de guerre. Je vais cependant chez mon ami Marius Hevr au Rebberg et me promène avec lui en ville. Nous portons une photographie de notre classe à la femme de notre professeur de dessin Hohlgemuth, parti à la guerre. Ensuite nous passons par Illbad accompagné par un ancien camarade de classe Robert Mathis. Au retour on nous laisse passer moyennant notre carte de bécane. A 7h1/4 un aéro français se dirigeant vers Belfort passe au-dessus de la ville et est reçu à la mitrailleuse sans toutefois être atteint. Après le souper nous montons au jardin et voyons passé au sortir de la maison un aéro allemand bombardé par mégarde par des soldats allemands. Au jardin nous ne voyons rien de remarquable et rentrons avant 10 heures.


0 commentaire à “Jeudi, le 6 août 1914”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...