Mercredi, le 3 février 1915

Chambaran75Le matin nous tirons nous même le 75. Je suis d’abord chargeur et ensuite tireur. L’effet est moins grand que je ne pensais. Quand on tire on ferme instinctivement les yeux. Le bruit est sec et assourdissant. Le recul se fait très lentement et on a le temps de rouvrir la culasse. Les deux coups que je tire me font aucune impression anormale et je suis sûr qu’on s’y habitue vite. Le soir nous faisons des épaulements rapides.

0 commentaire à “Mercredi, le 3 février 1915”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...