Samedi le 27 mai 1916

Eglise Woestren

Eglise de Woestern détruite par l’artillerie allemande.

Je vais voir mon copain Million à l’échelon des avants trains de la 10ème batterie qui se trouve à 2km1/2 du grand échelon. Je déjeune là-bas et me décide de faire un tour aux pièces pour aller féliciter Edouard des galons de brigadier qu’il venait de gagner la veille. J’arbore donc un casque et m’achemine, muni d’un masque contre les gaz asphyxiants et d’une canne de poilu, vers la batterie de tir par la piste. Après une demi-heure de marche en coupant la grande route d’Ypres à Fumes, j’arrive aux pièces en ayant soin de prendre le boyau de communication qui y mène pour ne pas faire repérer la batterie. Pendant ce temps une batterie de 75 tire continuellement sur ma gauche. A proximité une pièce lourde de 306 anglaise tire à intervalles réguliers des coups assourdissants. Les Boches ripostent de plus bel et le fracas et les sifflements d’obus sont effrayants. C’est la première fois que j’assiste à une canonnade de si près. Sur la droite de gros obus boches accomplissent leur œuvre de destruction sur l’église de Woestern. Les obus ne tombent pourtant jusqu’à 200 mètres au maximum de notre position mais nous ne risquons rien. Edouard me fait visiter les pièces qui sont très bien abritées sous un bois. Leurs cagnas souterraines me rappellent beaucoup les cabines de bateau avec les petites lucarnes en guise de hublot et des lits superposés. Ils se sont installés aussi confortablement que possible. Au-dessus de chaque « pageot » on voit une étagère. A côté de la chambre à coucher se trouve le réfectoire, une grande table avec des bancs. Je ne m’arrête pas trop longtemps n’ayant pas prévenu ma batterie de mon départ. Je reprends mon cheval à l’échelon et rentre satisfait de ma petite promenade.

0 commentaire à “Samedi le 27 mai 1916”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...