Mardi, 3 octobre 1916

Chariot2En raison du mauvais temps, le changement de position qui devait avoir lieu cette nuit est remis. La boue est incroyable ! Les chevaux ont de la peine à se traîner eux-mêmes. L’abreuvoir est à 9 km. Le soir je vais avec 5 attelages chercher une voiture pleine de munitions, restée en carafe au Bois vieux l’autre jour. Tout va bien jusqu’après Maurepas. Entre ce village et le Forest de nombreux camions laissés sur la route gênent considérablement la circulation. En croisant un de ces camions en panne au milieu de la route, la voiture dérape dans un énorme trou d’obus et s’enfonce dans la boue jusqu’au-dessus des moyeux. Je fais décharger la voiture, dégager les roues. Impossible de la sortir, nous nous voyons contraints de retourner à l’échelon pour chercher du renfort.

0 commentaire à “Mardi, 3 octobre 1916”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...