Dimanche, le 18 mars 1917

Roye1Nous avançons avec échelon et train régimentaire et cantonnons le soir après Roye à proximité de Champien. La marche en avant de nos troupes est si rapide, les villages sont si promptement délivrés qu’on ne peut s’arrêter dans aucun pour en donner la description. A Roye, l’abord de la ville est difficile, les carrefours n’existent plus, des trous béants provoqués par l’explosion de fortes mines, des trous énormes de dix mètres de profondeur séparent les quartiers en îlots. L’Avre a pénétré dans quelques trous qui sont transformés en étangs. Le village a été organisé sauvagement et méthodiquement à la manière allemande. Toute la ville qui monte en amphithéâtre s’offre aux regards que des maisons aux murs nus. Parquets défoncés, tapisseries déchirées ! la vaisselle, la lingerie, les tableaux, les moindres effets ont été enlevés, empaquetés et mis en route vers l’Allemagne, les meubles brûlés ou transportés dans les tranchées et brisées ensuite. Dire la joie des habitants est impossible. Ils nous serrent la main au passage. Le jour est venu qu’ils attendaient depuis si longtemps ! Avant de quitter, les vandales ont tout saboté. Ils incendient les villages et partout dans les champs, sur les routes, les arbres sont coupés à ras du sol ; ils n’ont pas eu le temps d’exploiter leurs coupes. Les arbres avec leurs branches sont couchés sur le sol. Tous les pommiers de Roye à Champien, les beaux arbres de la route de Roiglise ont subi le même sort. Le soir nous couchons, quelques copains et moi dans une sape d’officiers boches, où nous dormons très bien. J’allais omettre de mentionner que j’ai eu la joie de rencontrer Charles à l’entrée de Roye

0 commentaire à “Dimanche, le 18 mars 1917”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...