Mardi, le 1er mai 1917

Mise en batterie1Dès le matin les artilleurs boches marquent une certaine effervescence sur notre batterie et sur le boyau dans lequel se trouve nos abris. Toute la journée ils exécutent un feu inopiné et de surprise à obus de 150 et nous procurent certaines émotions. Un obus tombe juste en face de notre sape. La poussière, la terre et la fumée entrent dans la cagna et nous aveuglent un certain moment. Nous en sommes quitte pour l’émotion. Le soir nous apprenons la triste nouvelle de la mort du trompette Ligeonnet qui avait été blessé quelques jours avant. Dans la nuit je reçois mon nouvel affût et mets ma pièce en batterie immédiatement.

0 commentaire à “Mardi, le 1er mai 1917”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...