Samedi, le 5 mai 1917

FermeMoscouCes derniers jours le secteur a revêtu un acharnement terrible de l’artillerie boche sur nos positions. La veille nous avons eu l’ordre de nous porter sous peu sur la gauche en face du mont Cornillet. En vue de ce changement, je vais repérer le matin de bonheur, avec le lieutenant, la nouvelle position. Mon choix s’arrête sur le centre d’un bois qui se trouve au sud de la voie romaine exactement en face de la ferme de Moscou. Le défilement est bon quant aux abris ils sont à creuser du tout au tout. Il n’existe qu’un simple petit boyau que je fais aménager dans la soirée.

Mon ami Aimé Bouchiez est évacué à l’arrière pour se faire arranger les dents. Cette séparation inattendue me chagrine un peu car j’avais pris une réelle affection pour lui ! L’amitié est une douce chose dans les durs moments que nous traversons ! Le soir, le beau temps qui avait duré plus de quinze jours tourne en pluie ! Nous espérons que ce n’est qu’un simple orage car la chaleur fut accablante toute la journée.

0 commentaire à “Samedi, le 5 mai 1917”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire


CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...