Page d'archive 7

Samedi, le 17 mars 1917

RoyeAyant mis en position le matin de bonne heure, nous tirons une cinquantaine de coups par pièce sur les tranchées de troisième ligne boches. Le repli des armes du prince Rupprecht de Bavière s’est opéré dans la nuit et se poursuit toujours. Des onze heures nous sommes hors de portée et mettons sur roues. Dans l’après-midi nous apprenons la bonne nouvelle de la prise de Roye.

Du 22 février au 16 mars 1917

Observateur2Je fais plusieurs fois la navette de Dancourt à notre position de Grivillers. Je monte à différentes reprises à l’observatoire.

Le 21 février 1917

Mise en batterie1Je monte également  à Dancourt après avoir passé plusieurs jours à Montdidier.

Le 17 février 1917

AbrisLes servants vont prendre possession de leurs abris à Dancourt en face de Roye

Le 16 février 1917

MontdidierPassage à Montdidier

Le 4 février 1917

Carte_Postale_19180217Permission à Paris

Le 21 janvier 1917

Carte_Postale_19180217Permission à Paris

Du 4 janvier au 15 février 1917

EtouySéjour à Etouy.

Mardi, 2 janvier 1917

wagonIl faut reprendre le train pour le front

Lundi, 25 décembre 1916 au 1er janvier 1917 – Permission à Lyon

Lyon TheatreMes 7 jours passent très agréablement. Ils ont le seul défaut de passer trop vite. Avec Charles je suis invité de tous les côtés. Thomassin nous laissera certainement des souvenirs inoubliables. Au surplus nous avons le bonheur de passer les fêtes en famille. Le temps ne nous favorise malheureusement pas. Le soleil n’a apparu qu’une seule fois pendant mon séjour à Lyon. Mon impression générale est la même que l’année dernière : l’animation dans les rues ne nous donne guère l’impression de la guerre. En se promenant en ville on ne se dirait réellement pas en guerre. Les cafés, les cinémas, les théâtres sont fréquentés comme en temps de paix. J’omettais de dire que j’avais vu « Carmen » au Grand Théâtre. La pièce m’a beaucoup plu !

En fait d’amis nous avons rencontré d’anciens copains du peloton, ainsi que Carrel qui avait été évacué des Dardanelles !

Voilà l’année 1917 qui commence ! nos cœurs sont tous les mêmes ! La victoire avant tout et une paix durable avec des conditions favorables ! Ensuite que nous retrouvions bientôt les chers nôtres.

1...56789...43

CARNETS DE GUERRE

Carnet

Jean-Paul HEDRICH, né en Alsace allemande à l'époque, s'est engagé à 17 ans dans l'Armée française. Il a alors pris le pseudonyme de MALHERBE. Tout au long de la guerre de 14-18 il tient son journal dans de petits carnets. 100 ans après ses carnets et ses lettres sont retranscris au jour le jour sur ce blog.

Mois après mois

PAGE FACEBOOK

ARCHIVES EUROPEENNES

Europeana

Page consacrée à Jean-Paul Hédrich sur le site européen des archives de la guerre de 14-18
http://europeana1914-1918.eu/fr/contributions/14458

JPHM200814

Jean-Paul à Mulhouse en août 14

JPHsept14

Jean-Paul à Lyon en septembre 1914

JPH_Grenoble

Jean-Paul à Grenoble mars 1915

JPH118

Jean-Paul à la Rochelle février 1916


Tradern mum |
Quideroulelefil |
Geneamoi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Happylife59
| Comparatif orthodontistes à...
| Tribulationsdunemamanquidec...